Les femmes iraniennes

Les femmes iraniennes, 25 ans d’inquisition islamiste,

Préface de Régine Deforges

“Fariba Hachtroudi est Iranienne, écrivaine et journaliste. Elle a réuni dans cet ouvrage un certain nombre de textes dont quelques-uns ont déjà été publiés dans des journaux ou des magazines et qui tous nous parlent de la femme iranienne depuis la Révolution khomeyniste. Fariba Hachtroudi les a actualisés et peut ainsi, en 2004, tirer un bilan de ces vingt-cinq dernières années. Elle ne se prive pas, aussi, de tordre le cou à bien des contrevérités dont on nous abreuve quotidiennement. Vingt-cinq ans d’histoire contemporaine de l’Iran au féminin. Rien n’a changé, si ce n’est que la combativité des Iraniens, des Iraniennes et de la jeunesse en particulier contre l’inquisition islamiste a augmenté considérablement. Pour la première fois sont réunis dans un même livre des éléments de l’histoire iranienne jusqu’ici dispersés au gré des publications : cet ouvrage en devient une chronique hallucinante, qui dépasse et effraie par instant notre imagination d’Occidentaux, c’est le récit poignant d’un calvaire, d’une longue souffrance, d’une humiliation sans borne, et aussi – surtout ? – d’un combat pour la dignité.”

Les éditions de l’Hydre, 2004

Ils en ont parlé :

Elisabeth Badinter, 11 juin 2004 : “Je viens de terminer […] la lecture de votre livre les femmes iraniennes. C’est pour moi une lecture décisive non seulement pour la richesse de l’information […] mais aussi parce que vous rejoignez l’urgence du combat pour la démocratie”.

André Azoulé, conseiller du roi du Maroc, 2004 : “Merci de m’avoir fait partager la chronique au féminin de ces 25 années hallucinantes […], merci pour cette parole qui nous est précieuse”.

Bertrand Delanoë, maire de Paris, 28 juin 2004 : “Chère madame (…) je salue votre talent et votre détermination à dénoncer la dictature religieuse et à soutenir les femmes”.

Sélection Revue de Presse :

  • Février 2011. Fariba Hachtroudi, marraine du salon du livre féminin.
  • Axelle 75. Janvier 2005. Contre la dictature des mollahs.
  • La dépêche du midi. 5 Mai 2005. Au nom des Iraniennes.
  • Sud-ouest. 8 août 2004. Des femmes qui meurent.
  • Sud-ouest. 30 avril 2005. Contre la théocratie iranienne.
  • Ouest-France. 14 avril 2005. La laïcité garantit la liberté.
  • La République du centre. 8 décembre 2004. Trois femmes contre le « drapeau de l’islamisme ».